Prix Nobel et articles

//Prix Nobel et articles
Prix Nobel et articles 2017-02-02T16:33:11+00:00

Prix Nobel 2015 décerné au Docteur YOUYOU Tu, chercheuse en pharmacopée chinoise.

Elle a été lauréate du prix Nobel de physiologie (médecine) pour ses travaux de recherche contre le paludisme, grâce au savoir traditionnel chinois démontre les vertus de l’armoise (Artemisia annua) Qinghao : 青蒿 en chinois, qui freine la croissance des parasites responsables de la malaria. Restait à en extraire le principe actif, à le tester sur des animaux puis sur l’homme.  YOUYOU Tu a commencé sur elle-même avant de le tester sur de vrais patients pour développer un traitement efficace, mélange d’artéméther, dérivé de l’artémisinine, et de luméfantrine, un autre remède chinois.

Le professeur YOUYOU a aussi dirigé un groupe de recherches qui a inventé quatre « nouveaux médicaments de première catégorie ». Elle a reçu le « Prix national des inventions » et le « Prix national des dix meilleures découvertes dans le domaine de la science et de la technologie » pour les résultats de ses recherches. Elle a reçu en outre les titres suivants : « Éminent scientifique » (premier groupe) par la Chine en 1984. Elle est aujourd’hui l’une des « dix femmes les plus éminentes » par le gouvernement central en 1994, « Travailleur national d’avant-garde » par le Ministère national en 1995 et « inventrice du nouveau siècle » par l’Office d’État de la propriété intellectuelle de la République populaire de Chine (SIPO) en 2002.

http://www.sciencesetavenir.fr/sante/prix-nobel-de-medecine-le-fabuleux-destin-de-youyou-tu_29518

http://www.huffingtonpost.fr/2015/10/05/prix-nobel-la-medecine-chinoise-traditionnelle-recompensee-dan/

http://www.liberation.fr/sciences/2015/10/05/paludisme-youyou-tu-la-chercheuse-qui-a-melange-les-medecines-ancestrale-et-moderne_1397494

http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/politique-etrangere-de-la-france/diplomatie-scientifique/veille-scientifique-et-technologique/chine/article/tu-youyou-prix-nobel-de-medecine-2015-pour-ses-travaux-sur-l-artemisinine