Sur le plan national

/Sur le plan national
Sur le plan national 2017-01-29T17:44:04+00:00

Innovation, Recherches et Développement sur le plan national

 

  • Facteur psychologique

La reconnaissance de la médecine chinoise sera un message puissant pour répondre aux attentes de plusieurs millions de Français (usagers, praticiens, écoles, étudiants, laboratoires de pharmacopée, laboratoires pharmaceutiques, pharmaciens de proximité, mutuelles, fournisseurs en tout genre).

  • Facteur économique

A l’heure où le remboursement des soins curatifs contribue grandement au déficit de la caisse primaire d’assurance maladie, la reconnaissance de la médecine chinoise sera un levier efficace pour économiser les deniers publics grâce à la mise en place d’actions préventives.

  • Selon nos estimations

Selon nos premières estimations, en 2016, la médecine chinoise représente incontestablement une force économique substantielle et utile au paysage de la santé en France. On estime l’ensemble des mouvements économiques de cette profession à environ 350 millions d’€uros par an : 200 millions d’€uros en consultations, 70 millions d’€uros en prescriptions de pharmacopée, auxquels s’ajoutent les flux périphériques que nous n’avons pas fini de chiffrer (RSI, TVA, Loyers, Formations, outils et matériels de travail, ….).

La DIRMéCh, en collaboration avec le Ministère de l’Economie et des Finances, a pour mission d’affiner ces chiffres.

  • Facteur préventif

Le développement « durable » c’est aussi prendre soin de nos jeunes citoyens et prendre conscience des besoins de notre population vieillissante. L’espérance de vie ne cesse d’augmenter, autant vieillir en bonne santé !

Outre les économies de notre système de soins, capitalisons sur la santé !

  • Selon le rapport de l’OMS (2015)

« La médecine chinoise est en phase de croissance et d’expansion, surtout en ce qui concerne les produits achetés directement ou sur Internet. Ce secteur joue désormais un rôle non négligeable dans le développement économique d’un certain nombre de pays. Parallèlement, étant donné les difficultés financières qui prévalent actuellement partout dans le monde, le recours à la médecine chinoise pour la promotion de la santé, l’auto-prise en charge sanitaire et la prévention des maladies pourraient, de fait, alléger les coûts de soins de santé ».

Comme vous l’aurez compris, en médecine chinoise, le facteur préventif joue un rôle essentiel.

  • Les apports de la DIRMéCh

  1. La DIRMéCh, en collaboration avec l’Association des Usagers de la Médecine Chinoise (AUMC), souhaite mener des actions auprès des usagers, pour les sensibiliser à la prévention de leur santé.
  2. La DIRMéCh, en collaboration avec le Ministère de l’Education Nationale pourra mener des actions de sensibilisation auprès des plus jeunes leur fournissant des « outils / réflexes » pour contribuer à la prévention de leur santé. La DIRMéCh a déjà proposé un certain nombre de ces outils au Ministère de l’Education Nationale.
  3. La DIRMéCh, en collaboration avec le Ministère de la Santé et des autorités sanitaires compétentes et de l’AUMC mènera des actions auprès des usagers plus âgés, limitant les risques.  Une stratégie est déjà définie à destination des plus âgés.
  4. La DIRMéCh, est d’ores et déjà en contact avec de grands groupes mutualistes pour échanger autour de la prévention de leurs adhérents. La DIRMéCh, mène actuellement des actions et propose des solutions de prévention, limitant ainsi les remboursements (trop coûteux pour les mutuelles lorsqu’il s’agit de remboursement de soins à titre curatif).